16 Avril, journée mondiale contre l’esclavage des enfants : la situation des enfants haïtiens est alarmante

Le Collectif des Organisations de Défense des Droits Migrants et Rapatriés (CODDEMIR) et l’Observatoire Haïtien sur la Traite et le Trafic de Personnes (Observa Latrata-HAITI) appellent au respect des Droits des enfants haïtiens à l’ occasion de la journée mondiale contre l’esclavage des enfants ce 16 avril 2016.

Cette journée a été lancée en 1995 par OIT (Organisation International du Travail) après la mort d’un jeune pakistanais de 12 ans qui avait tenté de dénoncer les mauvais traitements subis depuis qu'il avait été vendu pour rembourser une dette familiale.

Les formes contemporaines d'esclavage continuent aujourd'hui encore, à cause de la vulnérabilité, la pauvreté, la discrimination et l'exclusion sociale. L'Organisation internationale pour les migrations estime que chaque année, 700 000 femmes, filles, hommes et garçons font l'objet d'une traite transfrontalière et réduits en esclavage. On estime à 5,7 millions le nombre d'enfants soumis à un travail forcé et asservi, ce qu'on appelle aussi servitude pour dettes, et à 1,2 million le nombre d'enfants victimes de la traite. La traite s'accompagne de l'exploitation commerciale sexuelle d'enfants dont 1 million, essentiellement des filles, sont chaque année forcés de se prostituer. Ces filles sont vendues comme prostituées ou à des fins de pornographie infantile tant dans les pays développés que dans les pays en développement.

En Haïti, le travail des enfants n’est pas un phénomène nouveau et constitue pour les parents pauvres un moyen de minimiser le risque d’interruption des ressources. Il fait partie intégrante des stratégies de subsistance des ménages. Il a souvent été présenté comme un travail effectué au sein, ou à proximité de la sphère familiale, et exercé comme une initiation progressive. Ces institutions des droits humains croient que l’Etat haïtien devrait prendre des mesures avisant à améliorer les conditions socio-économiques des parents qui sont très précaires.

Le CODDEMIR et l’OBSERVALATRATA-HAITI deux institutions œuvrant dans le domaine des droits humains veulent rappeler pour la nation ; le 15 mai 2007, le Parlement haïtien a ratifié à l’unanimité, la Convention 138 de l’OIT sur l’âge minimum pour le travail des enfants et de la Convention 182 sur l’élimination de pires formes de travail des enfants. A la signature de ces deux documents, Haïti a confirmé son engagement essentiellement à la protection des enfants contre l’esclavage

Pour pallier aux problèmes de l’esclavage des enfants en Haïti, le CODDEMIR et l’OBSERVALATRATA-HAITI, profitent de l’occasion pour lancer un vibrant appel aux instances concernées sur les différents problèmes auxquels font face les enfants démunis du Pays. Pour jouer leur rôle afin de protéger les enfants contre cette forme d’esclavage.

A l’occasion de la journée mondiale contre l’esclavage des enfants, le CODDEMIR et l’OBSERVALATRATA-HAITI demandent à l’Etat Haïtien de :

• Prendre des mesures nécessaires pour finir avec cette forme d’esclavage dans le pays et de protéger les enfants contre la violence à tous les niveaux, la prostitution et la délinquance, l’exploitation etc. En élaborant des textes de loi punissant les auteurs ;

• Mettre à la disposition des enfants les services sociaux de base tels : l’éducation, la santé, la protection sociale, entre autres, à travers des programmes qui apporteront des réponses efficientes pour éliminer le travail des enfants ;

• Renforcer des institutions travaillant dans ce domaine afin qu’elles arrivent à mieux coordonner leurs actions;

• Prendre les dispositions nécessaires afin de rendre opérationnel le comité National interministériel et intersectoriel de la Lutte contre la Traite.


 


 

Pour contact

Leronel MORTIME

ObservaLatrata-Haiti

Tel : (509) 3804-6476

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site